L’OGFA EN QUELQUES MOTS

L’Organisme de Gestion des Foyers Amitié (OGFA) est une association créée en 1951. Elle assure le fonctionnement d’une trentaine de services et d’établissements sociaux et médico-sociaux. Ces services sont regroupés en 6 pôles : un Pôle Veille sociale et Hébergement d’urgence, un Pôle Enfance-famille, un Pôle Personnes isolées, un Pôle Handicap psychique, un Pôle Migrants et un Pôle Insertion.

L’OGFA a pour mission d’être à l’écoute des problématiques de précarité et d’exclusion sociale. Elle exerce une fonction d’alerte, par rapport à leur émergence, et une fonction de réflexion, sur les réponses à leur apporter.

L’OGFA agit selon deux principes : celui de l’inconditionnalité de l’accueil et celui de l’autonomisation. Il s’agit d’accueillir les personnes telles qu’elles sont, là où elles en sont, sans complaisance, mais avec bienveillance et compassion. Il s’agit aussi d’offrir à ces personnes une ouverture vers un avenir.

 

D’hier …

Le Foyer Amitié a été créé au début des années cinquante par l’Abbé Hourcq, alors aumônier diocésain du service d’action sociale de Pau. Pendant une trentaine d’années, ce foyer a accueilli des « filles-mères », d’abord impasse de Guindalos, puis dans la Villa Castilla de Jurançon. Au début des années 80, est venue s’ajouter une activité d’accueil de nuit dans l’immeuble de la rue Messins à Pau. A partir de 1985, les ouvertures de dispositifs et leurs croissances seront régulières.

 

L’OGFA en quelques dates

1951 : création d’un centre d’accueil de « filles mères »

1963 : emménagement sur le site Castilla, à Jurançon

1981 : ouverture d’un accueil de nuit à Messins, à Pau

1985 : agrément comme Centre d’Hébergement

1994 : ouverture de la crèche et création du SAO

1995 : création du Lieu d’Accueil Parents – Enfants et de lits infirmiers

1996 : création de la Ferme Saint Joseph

1997 : création du Poney Club

1999 : création du CHRS Marianna

1999 : lancement du 115, en partenariat avec « Du Coté des Femmes »

2002 : création du CADA, en partenariat avec Isard Cos

2004 : ouverture de la Villa Phoebus en partenariat avec le CHP

2005 : ouverture du Phare

2007 : création de la Résidence Accueil des Vallées

2008 : ouverture des Lits Halte Soins Santé (par transformation des lits infirmiers)

2009 : ouverture du SAMSAH les Roses

2010 : habilitation de l’OGFA pour la gestion du SIAO Béarn et ouverture du Logement Adapté

2012 : ouverture cabinet dentaire sur le Phare, en partenariat avec les associations Médecins du Monde et le CEID – Béarn addiction

2014 : ouverture de la CPHU

2017 : Relance des AAVA

2018 : ouverture des services de Mise à l’abri de jeunes migrants et des MNA, de la Résidence Accueil d’Oloron, du CPH et du dispositif du Un Chez Soi d’Abord

2019 : ouverture de la Halte Amitié, création des services d’IML et d’ALT

2020 : ouverture de la Résidence Accueil d’Orthez et du GEM d’Orthez

Ainsi, depuis les années 1980 et chaque année jusqu’à aujourd’hui, l’OGFA ne cesse de croitre, soit via des extensions de services existants, soit via des créations de dispositifs, dans une volonté de répondre aux besoins des personnes sur notre territoire.

… à aujourd’hui

Aujourd’hui, comme hier, l’OGFA a pour ambition de proposer des solutions d’hébergement et de logement à tous types de publics. Il s’agit de mettre la personne au centre, de l’accueillir, telle qu’elle est, là où elle en est, sans complaisance, mais avec bienveillance et compassion. Il s’agit aussi de lui proposer un accompagnement vers l’autonomie, de lui offrir une ouverture vers un avenir.

Au fil des années, l’OGFA a su développer une offre d’hébergement et de logement diversifiée pour les personnes émargeant sur le droit commun, ainsi que pour les populations migrantes. Mais l’OGFA n’est pas uniquement un gestionnaire de dispositifs d’hébergement – logement, c’est aussi une association qui a développé des services divers, résultat de son engagement et de ses valeurs. Ainsi, l’OGFA est un acteur majeur de la veille sociale, en tant que gestionnaire du SIAO sur le Béarn et la Soule, du 115 départemental et d’une plateforme socio-sanitaire multi-partenariale appelée le « Point d’Eau ». En outre, l’OGFA gère une crèche, un Lieu d’Accueil Parents-Enfants, un SAMSAH et un Poney Club. Nous sommes convaincus que l’ensemble de ces services nous définit et nous donne les moyens d’intervenir au plus proche des besoins des publics.

Au cours du temps, les méthodes de travail ont considérablement évolué. Aux conceptions exclusivement basées sur l’assistanat des années cinquante, ont succédé des méthodes d’accueil et d’accompagnement plus fines et plus adaptées au profil des personnes accueillies. Le professionnalisme de nos équipes s’est développé pour proposer une approche médico-psycho-sociale.

Les approches par projet ont été généralisées (projet associatif, projet de services, projets individualisés).

Quand on regarde cette histoire, on y lit l’engagement de l’association. Nous nous sommes diversifiés, toutefois, nous avons suivi une ligne conductrice permanente : celle d’un accueil sans condition et d’un accompagnement des populations précaires et défavorisées.

 

Le CA

L’association est dirigée par un Conseil d’Administration de six à quinze membres, élus pour six ans. Ses membres sont bénévoles. Ils sont issus de milieux professionnels ou associatifs proches de l’OGFA ou portant des valeurs similaires. Ce qui les réunit, c’est le partage d’un même idéal humaniste, pour construire une société plus humaine et plus solidaire.

Le Conseil d’Administration se réunit 3 à 4 fois par an et se concentre sur la gestion « stratégique » du projet associatif. Il a un rôle de contrôle et de justification des activités et des comptes à l’occasion d’une Assemblée Générale annuelle que nous avons rendue publique depuis une dizaine d’années.

  • L’organigramme

Retrouvez notre organigramme en cliquant sur le lien ci-dessous :

ORGANIGRAMME PDF

  • Le rapport d’activités 2021

RA OGFA 2020